Berthe Morisot et sa fille Julie Manet, 1894 ; Renoir

Pastel, 81 x 65 cm

Musée du Petit palais, Paris

 

Renoir sentait pour Berthe Morisot une affection spéciale. En 1875 il lui a déjà proposé de prendre part à une vente dans l’Hôtel Drouot avec Monet pour être dédommagés du faible succès obtenu lors de la première exposition impressionniste tenue l’année précédente. Presque vingt ans plus tard, Renoir peint Julie Manet, la fille de Berthe et aussi du frère du peintre Manet, et en mai invite l’artiste à poser avec sa fille dans son atelier de la rue Tourlaque. Dans cette petite étude effectuée au pastel – technique très chère aux impressionnistes dans laquelle se soulignera spécialement Degas – nous pouvons déjà observer l’âge avancé de Berthe, au premier plan et de profil, dotée d’une élégante beauté malgré l’âge, tandis que Julie est de face, le maître montrant le caractère pensif de la jeune fille, coiffée d’un grand chapeau. La couleur est appliquée avec une grande rapidité tandis que les grandes lignes foncées fermes et sûres nous indiquent la qualité de dessinateur qu’a toujours manifestée spécialement Renoir, après sa période de crise entre 1883-87.

About these ads
Ce contenu a été publié dans Portraits 1880-1899. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s