La lectrice, 1874 ; Renoir

Huile sur toile, 46.5 x 38.5 cm

Musée d’Orsay, Paris

 

Renoir est le grand peintre des figures dans le groupe impressionniste. Dans cette scène sensible, nous trouvons les caractéristiques de son style vers le milieu de la décennie de 1870 : touche longue et juteuse qui rappelle le style tardif de Manet ; emploi de faces attrayantes et lumineux identificateurs de sa formation comme peintre de porcelaines ; utilisation d’une lumière tombant naturellement qui projette des ombres colorées ; effets atmosphériques ; intimité. Qu’elles sont loin encore les figures des baigneuses dans lesquelles le dessin modèle la silhouette et les dote d’un classicisme presque monumental.

C’est à cette époque que l’admiration pour la lumière et la couleur définissent les travaux des maîtres impressionnistes comme Monet, Pissarro, Cézanne, Degas ou Renoir, en réagissant de différentes manières à la perte de formes auquel était consacré le nouveau style.

Cette oeuvre, achetée par le peintre Gustave Caillebotte, a fait partie du legs aux collections du Musée du Louvre après le décès de son propriétaire.

Publicités
Cet article a été publié dans Portraits 1860-1879. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s