Portrait de Madame Claude Monet, 1872 ; Renoir

Huile sur toile, 36 x 32 cm

Collection privée : M. Arturo Peralto Ramos, Taos, New Mexico, USA

 

En été 1872, Renoir vint séjourner pendant quelques semaines à Argenteuil, dans la maison qu’avait louée Claude Monet au bord de la Seine. Renoir profita de cette longue visite pour peindre plusieurs portrait de son compagnon de luttes et de sa jeune femme.

 

Née à Lyon en 1847, Camille Doncieux devint, dès 1865, la compagne et le modèle de Claude Monet. Elle lui donna deux fils : Jean, mort prématurément avant la première guerre mondiale, et Michel, qui légua, en 1966, au musée Marmottant la collection de toiles (une centaine) de son père et de ses amis impressionnistes Boudin, Caillebotte, Guillaumin, Jongkind, Morisot, Pissarro, Renoir et Rodin., qu’il avait réussi à conserver dans la maison familiale de Giverny.

Publicités
Cet article a été publié dans Portraits 1860-1879. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s