Premier pas, 1876 ; Renoir

Huile sur toile, 111 x 80.5 cm

Collection particulière

 

N° 2 / 17-2002 (04/02/2002)  chez Christie’s, London ; $6,721,925

 

Le soutien que Renoir a gagné grâce à la protection de la famille Charpentier et d’autres de leur cercle social ont exigé que Renoir peigne plusieurs tableaux figuratifs de grande taille. C’est ainsi qu’entre 1875 et 1888 Renoir peint beaucoup de ses plus grandes toiles.

Cependant, dans les années 1870, au lieu d’installer ses compositions sur l’art du portrait à la mode, il construit son art sur une base nouvelle et beaucoup plus exigeante. Cette image charmante des premiers pas d’un enfant est indicative de l’augmentation de sa confiance et de ses capacités. Bien que le modèle dans le tableau soit Nini Lopez, l’un de ses modèles préférés qui est représentée dans beaucoup d’autres tableaux figuratifs somptueux de cette période, il réussit à créer une scène crédible qui est sûre de toucher une corde sensible avec n’importe quel parent. Sa tête de cheveux blonds dorés brillants, les cils longs et les sourcils bien arqués la définissent comme un modèle de pureté classique. Il peut être dit que le lien entre une mère et son premier enfant est le lien le plus unique et puissant dans l’humanité. Le premier pas peut être lu comme une affirmation puissante d’une telle affirmation. Comme Lawrence Gowing le note dans Renoir (Hayward Gallery, London, 1985, p. 33)  : « Ces tableaux incorporent solidement une relation. Ils sont des images de ce qui est mutuel, tendre et ardent, qui renvoient au calme du tableau que le peintre a allègrement dépouillé. Ils montrent que la peinture de l’amour et l’amour de la peinture sont  intimement liés et que les ressources cachées  les ajoute durablement  à la richesse de l’art ».

Le premier pas révèle la réceptivité de Renoir à l’influence des vieux maîtres. Les éléments du Premier pas semblent se référer aux images trouvées dans beaucoup de Madones de Renaissance. Bien que le thème soit Impressionniste, la structure du Premier pas garde un arrangement classique de forme–figures mises dans une formation triangulaire avec les lignes fortes, verticales et diagonales.

Le Premier Pas est un bel exemple de Renoir à son meilleur dans les années 1880 : il peint ici avec délicatesse, une touche extraordinaire et un contrôle habile. Une mesure de sa prouesse est la façon dans lequel il porte la complexité à la fois de  son exécution et de sa composition d’une très grande taille.

Pour la composition, Renoir s’arrange pour transmettre en même temps un sens de fermeture — deux figures parfaitement disposées dans un espace peu profond — et un sens de distance — le renfoncement dans la pièce et la porte ouverte sur la droite de la composition. Renoir atteint une cohérence et une lisibilité parfaites malgré ces points de vue contradictoires (l’enfant vu d’au-dessus, Nini faisant directement face au spectateur) et par la technique autant stimulante et variée qu’à n’importe quel moment plus tôt dans la décennie.

Pour la couleur, Renoir la change à chaque coup de pinceau lors de la création de la composition. Utilisant des pinceaux doux, ses coups sont légers et plumeux, créant un effet doux de lumière diffuse illuminant la composition. Bien qu’au premier coup d’œil les couleurs ont l’air d’être limitées au bleu, aux tons blanc et de chair, un  regard plus précis révèle une grande variété de violet, le jaune et de tons verts. Des taches de violet et du pigment jaune dans les cheveux de Nini aux tons bleus doux créant l’effet de plis dans la robe de l’enfant, la virtuosité de Renoir est extrêmement disciplinée : chaque élément est configuré avec une unité de composition rigoureuse. C’est cette complexité de couleur et de touche qui donne au tableau sa luminosité extraordinaire et sa grande beauté.

Publicités
Cet article a été publié dans Portraits 1860-1879. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s